23 mars 2016 | dans Ca aussi c'est bon esprit !

Une femme redistribue de la nourriture à des milliers de personnes avec une application web

Une femme redistribue de la nourriture à des milliers de personnes avec une application web

Komal Ahmad était étudiante à l’université de Berkeley quand un événement a changé sa vie. Elle rentrait juste d’une période d’entrainement d’été pour la marine nationale (la US Navy) lorsqu’elle rencontra sur le bord du trottoir un vétéran de l’armée qui vivait sans abri et sans domicile fixe. Il n’avait pas mangé depuis trois jours.

Et pourtant, de l’autre côté de la rue, des tonnes de nourriture étaient jetées par son école. C’était une situation inacceptable pour Ahmad. Elle a donc décidé d’agir.

« Il y a ceux qui possèdent et gaspillent, et il y a ceux qui ont besoin et meurent de faim – les uns et les autres vivent d’un côté et de l’autre d’une même rue », confiait-elle au New York Times. « C’est purement ridicule ! ».

Ahmad a commencé à tester différentes solutions technologiques qui pourraient servir à redistribuer de la nourriture à ceux qui en ont besoin. Elle lance son premier projet, Feeding Forward, sur la base d’un partenariat avec la cafeteria de l’université de Berkeley. Ce projet s’est développé au sein de Copia, une application de redistribution alimentaire qui a servi à distribuer environ 300 tonnes de nourriture à 720 000 personnes dans la région. Pendant le Super Bowl, Copia a permis d’organiser de multiples collectes au sein de divers évènements, pour nourrir 41 000 personnes avec de la nourriture qui était destinée à partir à la poubelle.

L’application permet aux entreprises qui ont de la nourriture en excès d’appeler les chauffeurs de Copia qui viennent collecter la nourriture et la livrent à des associations locales à but non lucratif. C’est un moyen efficace et technologique de résoudre ce que Ahmad appelle « le problème dont notre époque a le moins besoin ».

« Tout le monde est gagnant, » déclare Ahmad au Times. « Nous gagnons parce que nous nourrissons des centaines de milliers de personnes – incluant les seniors, spécialement, ainsi que les enfants et les femmes. Les institutions, quant à elles, trouvent le moyen de réduire la quantité de nourriture qu’elles jettent. Elles réduisent ainsi le coût de gestion de ces déchets. Elles nourrissent directement des gens qui vivent à proximité, ce qui est formidable. Et nous protégeons aussi notre environnement. »

Ce billet est la traduction de l’article How One Woman’s Food Redistribution App is Feeding Thousands paru sur SHAREABLE.net.

CESTBONESPRIT.fr est un vide-greniers solidaire qui permet au vendeur de chaque annonce de partager le prix de sa vente avec une association de son choix. Pour faire comme Ahmad et lutter contre le gaspillage, soutenez l’association Zero Waste France et retrouvez toutes les annonces #BonEsprit qui sont vendues en faveur de cette association.